WOMEN ON WAVES, LES PIRATES DE L'AVORTEMENT


L’organisation néerlandaise Women on Waves permet aux ressortissantes de pays interdisant l’avortement d’avoir recours à l’IVG sur leur bateau, qui navigue dans les eaux internationales.


L’avortement est encore interdit dans de nombreux pays comme Malte, le Nicaragua, Andorre, le Sénégal, la République dominicaine… D’autres, comme le Mexique ou l’Irlande, ne l’autorisent qu’en cas de danger mortel pour la mère (le viol, l’inceste ou la malformation du fœtus ne sont pas pris en compte).


Comme l’OMS l’a expliqué, interdire l’avortement ne réduit pas les interruptions de grossesse et ne fait qu’augmenter le nombre d’avortements clandestins dangereux, voire mortels. Ces restrictions incitent les femmes à devenir des criminelles et à avorter en secret, à l’aide de méthodes extrêmement risquées : en avalant de l’eau de javel, en utilisant des aiguilles à tricoter, des poires à lavement, ou encore en se jetant dans les escaliers.


Créée en 1999, l’organisation Women on Waves (une « unité gynécologique mobile »), permet aux femmes d’être informées, d’accéder à la contraception et d’avorter à bord d’un bateau naviguant dans les eaux internationales. L’IVG pratiquée par les Women on Waves est parfaitement légale, même au large des pays qui l’interdisent, car c’est la législation du pays d’enregistrement du bateau qui prévaut. Une parade juridique qui permet aux femmes enceintes de moins de sept semaines de bénéficier d’un avortement dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité.


Depuis 2015, Women on Waves utilise également des drones pour livrer des pilules abortives en Irlande du Nord et en Pologne. Son organisation sœur, Women on Web, propose en parallèle un service d’aide et d’information sur l’IVG. Après une consultation en ligne, les femmes concernées peuvent se faire livrer des pilules abortives et/ou une contraception. Une initiative qui permet d’attirer l’attention sur la cause, et probablement de sauver la vie de centaines de femmes.


Sources :

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/woman-waves/

https://www.francetvinfo.fr/sante/grossesse/ivg-la-carte-des-pays-ou-l-avortement-est-interdit_2292339.html


Par Marie-Lou Dulac

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter