LES FEMMES PLUS DEMANDEUSES QUE LES HOMMES ?


"Les femmes aiment faire l’amour. Ce qu’elles n’aiment pas, c’est qu’on les punisse socialement pour ça. » Merci Ann Friedman. La société refuse qu’on aime le sexe. C’est pour ça que les magazines féminins veulent booster à tout prix notre libido, genre, comme si on en manquait. Les hommes seraient des bêtes assoiffées de galipettes tandis que les dames seraient moins chaudes pour se faire briquer le casse-noisette. “Oh non chéri, j’ai une migraine et en plus j’ai mes règles”.


Beaucoup de femelles animales font l’amour par plaisir. On sait par exemple, que la rate, cette coquine, se retire pile poil au moment où son rat d’amant approche de l’orgasme. Pas par sadisme, mais pour que ça dure. Et avec tout ça, on veut encore nous faire croire qu’on aime bourriquer uniquement pendant l’ovulation ? Contrairement à ces messieurs à la testostérone constante. Ben voyons.

En gros, t’es soit frigide, soit nympho. La sexualité des femmes est toujours à réguler. On se souvient du tollé qu’a généré la pillule contraceptive dans les années 60 : les femmes allaient avoir des amants à la queue leu-leu et mettre en danger l’ordre de la société. C’est pour ça qu’on n’a toujours pas de viagra féminin. Le Lybrido (on dirait un combo de débrider & libido non ?) était pourtant dans les starting blocks mais n’est jamais sorti. On craint qu’il soit trop efficace, que l’infidélité augmente. Quoi, qu’on se mette à séduire tout ce qui bouge ?


Résultat : la société préfère faire croire aux femmes qu’elles ne sont pas polissonnes par nature et que leur unique souhait est de pécho un compagnon qui restent auprès d’elles ad vitam eternam. Là où les hommes eux, cherchent à tout prix à faire l’amour, juste parce que c’est fucking good. Euh… On vous rappelle qui a un organe réservé exclusivement au plaisir ? Ben ouais. »


Pour en apprendre encore plus, vous pouvez lire What Do Women Want? : Adventures in the Science of Female Desire de Daniel Bergner, cet article du New York Times qui parle de la libido des femmes ou encore l’article d’Ann Friedman juste  


Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter