POURQUOI LA DOULEUR DES RÈGLES N'INTERESSE PERSONNE ?


Good news : on a enfin découvert pourquoi les femmes ont mal au ventre pendant leurs règles. 3 millions d’années plus tard. Pas trop tôt. On aurait un médoc depuis belle lurette si c’était les hommes qui avaient droit à ces crampes mensuelles : “je vais mourir, appelle le notaire”. De quoi voir rouge.


Les règles, ça arrache, et on n’a jamais cherché à savoir pourquoi. Ballonnements, crampes, fringales et autres joyeusetés. Plus douloureux qu’un coup de pied dans les couilles. Un rappel qui met KO.

Mais une étude révolutionnaire publiée dans le Women’s health, il y a quelques semaines pourrait changer la donne. Les symptômes seraient provoqués par une inflammation aiguë liée à la présence de la protéine CRP. Pour vous donner une idée, son taux est habituellement mesuré pour évaluer le danger d’un AVC ou d’une crise cardiaque. Autrement dit, les règles ça fait mal, très mal. C’est d’une telle intensité qu’une femme pourrait presque parvenir à imaginer la souffrance d’un homme avec une fièvre de 38 degrés.


On devrait bientôt pouvoir aider les femmes et les hommes transgenres en ayant des trucs plus adaptés qu’un Spasfon ou un Advil. En attendant, on peut diminuer naturellement les douleurs en évitant tabac, alcool, et viande rouge. Cette étude est un OVNI, dans la mesure où le sujet des règles douloureuses n’intéresse pas les chercheurs. Seul le Docteur John Guillebaud, de l’Université College London, ose dire que les douleurs ressenties peuvent être aussi fortes que celles d’une crise cardiaque et qu’il est temps de s’emparer du sujet. Merci John de faire tampon.


Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter