CONGELER SES OVOCYTES : FÉMINISTES OU NON ?


Finalement, est-ce que congeler ses ovocytes, c’est vraiment une avancée pour l’émancipation des femmes ? Est-ce que retarder l’horloge biologique donne vraiment le choix entre carrière et enfants ? Faut voir.


Facebook, Google et Apple proposent depuis 2 ans de payer la congélation d’ovocytes des femmes cadres (20 000 dollars quand même). Si cette idée fleure le meilleur des mondes, elle n’a malheureusement rien de féministe. Ces boîtes ne font QUE semblant de donner le choix aux meufs : en fait, elles imposent le retardement des grossesses pour profiter à bloc de cette décennie stratégique où les femmes sont au max de leur productivité. On voit déjà votre boss vous dire d’un ton mielleux “ Si tu veux ce poste, passe tes ovocytes au freezer histoire que j’sois bien sûr que tu nous fasses pas un gosse dans les 6 mois ”. Petit cadeau empoisonné quand même qui permet en PLUS aux big boîtes de contourner le problème des congés parentaux et des horaires flexibles.


Tout ça est peut-être même la preuve de l’échec du combat féministe : si ces boîtes étaient si avant-gardistes, on n’aurait pas à choisir entre taf et mômes. Il y a l’idée qu’il faut plier le corps des femmes à la norme sociale du travail. Encore une fois, qui c’est qui morfle ?


Alors congeler ses ovocytes ? Why not, si les mentalités évoluent. Parce que le jour où les mecs s’investiront autant que les nanas dans la vie parentale, que les mères ne seront plus les seules à lâcher le clavier pour cavaler à la crèche, elles auront le choix de congeler leurs ovocytes pour elles. Pas pour le CAC 40. Dans tes dents.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter