BEYONCÉ : LE BOURREAU DU TRAVAIL


Beyoncé a toujours était la menneuse jusqu'à devenir : THE Queen. "Je suis une bourreau de travail et je ne crois pas au non. Si je ne dors pas, personne ne dort."


Beyoncé n'a que 7 ans quand elle découvre le chant à la chorale de son église dans le Texas. Elle fonde rapidement un groupe de musique avec trois de ses amies : LaTavia Roberson, Kelly Rowland et LeToya Luckett. Toutes les quatre ensemble, elles forment les Destiny's Child. Mais Beyoncé reste la meneuse. Leur premier album sort en 1998 et fait un tabac. Il contient le morceau « No no no » qui se vend à plus de 54 millions d'exemplaires et fait d’elles le troisième groupe féminin ayant vendu le plus d'albums derrière les Spice Girls et TLC.


En 2003 Beyoncé sort "Dangerously in Love", un premier album solo truffé de singles populaires comme « Crazy in Love » et « Baby Boy » qui lui permet de décrocher 5 Grammy Awards. En 2010, Beyoncé est désignée comme la personnalité la plus puissante et influente de la musique dans le monde. Elle est la deuxième artiste la plus récompensée juste après Michael Jackson. Elle en profite alors pour passer des messages et sort un single féministe : “Run the World (Girls)” en 2011. Mais elle n’agit pas que pour les femmes, elle souhaite lutter contre toutes les inégalités, y compris la pauvreté dans le monde : “Je ne veux pas me qualifier de féministe comme si c'était ma priorité sur le racisme ou le sexisme ou autre chose”.


Le président des États-Unis l’adore. Barack Obama ira jusqu’à lui demander de chanter le 21 janvier 2013 l'hymne national lors de sa seconde investiture. En août 2016, Beyoncé est nommée 11 fois aux MTV Video Music Awards et remporte 8 trophées. Aujourd’hui, elle dénombre à 35 ans plus de 190 millions de disques vendus dans le monde : The Queen.

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter