GERTRUDE EDERLE, LA PREMIERE NAGEUSE À AVOIR TRAVERSÉ LA MANCHE


"Les gens disaient que les femmes ne pourraient pas traverser, mais j’ai prouvé le contraire"


Née le 23 Octobre 1905 à New-York, c’est à l’âge de sept ans que le destin de Gertrude change. Alors qu’elle passe ses vacances en Allemagne chez sa grand-mère, celle-ci tombe d’un pont et est à deux doigts de se noyer. Une expérience effrayante qui amènera son père à lui apprendre à nager. L’eau devient très vite son élément naturel et à l’âge de 13 ans, cette sirène américaine rejoint la New York Women’s Swimming Association où elle prend ses premières leçons.


Figure mythique de ce sport, parler de passion, d’ambition, de persévérance mais aussi de souffrances serait nécessaire pour décrire sa vie.

Après avoir battu plusieurs records et avoir brillé aux JO de 1924, Gertrude essaie une première fois de traverser la Manche à la nage, mais en vain. C’est un an plus tard, en 1926, qu’elle revient sur les côtes françaises et y accomplit deux exploits : un mondial et un féminin. En 14 heures et 39 minutes, elle bat le record mondial de 16 heures et 33 minutes, et devient ainsi la première femme à avoir traversé la Manche à la nage ! 


"Lorsque quelqu’un me dit de ne pas faire une chose, c’est à ce moment-là que je la fais"


Gertrude Ederle dépasse les préjugés d’un monde sportif masculin et envoie un message fort à la société de son époque. S’en suivront alors importance médiatique et présence cinématographique, notamment avec le film Girl, swim, girl où la nageuse jouera son propre rôle.


Cependant, les conséquences d’une chute sur sa colonne vertébrale et ses problèmes d’auditions présents depuis sa naissance lui imposent de ralentir son rythme de vie. Tout en continuant son activité d’entraîneuse, celle-ci est inscrite en 1965 à l’International Swimming Hall of Fame et décède le 30 Novembre de 2003, âgée de 98 ans. 


Par Camille Lectures Gourmandes 


Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter