ANNE RICE : UN DES AUTEURS LES PLUS LUS


Anne Rice, c'est 100 millions d'exemplaires vendus à travers le monde faisant d'elle l'un des auteurs les plus lus internationalement.


Sa mère lui donne un prénom masculin : Howard Allen O'Brien. La raison ? Sa mère « était un peu bohémienne, un peu cinglée, un peu géniale, et une sacrée professeur. Et elle avait dans l’idée qu’appeler une femme Howard lui donnerait, dans ce monde, un avantage peu commun ». Mais Anne n'en fait qu'à sa tête et quand on lui demande son prénom lors de sa première rentrée scolaire, elle choisit de répondre « Anne » au lieu d'Howard car elle trouve le prénom plus joli. En faisant cela, elle opère un acte politique, celui de choisir elle-même son identité. 


Après de brillantes études dans les assurances, Anne Rice se marie avec son amour d'enfance, Stan Rice. Le couple a une petite fille, Michèle. Malheureusement, à l'âge de 6 ans, Michèle meurt d'une leucémie. Anne Rice est dévastée et écrit Entretien avec un vampire pour extérioriser sa douleur. À l'origine, elle ne cherche pas du tout à publier son roman. Mais elle souhaite l'avis d'un agent littéraire. Or, quand Phyllis Seidel lit son roman, il est bluffé ! Il vend d'ailleurs les droits du livre à une maison d'édition, Knopf, sans lui en parler...


L'auteure ne lui en a jamais voulu, et pour cause, Entretien avec un vampire s'est vendu à 8 millions d'exemplaires. Avec l'argent, Anne Rice retourne dans sa ville natale, la Nouvelle Orléans. Elle y achète la maison qu'elle a toujours voulu habiter depuis toute petite et se consacre à l'écriture de ses nombreuses séries tout en élevant son fils, Christophe, né entre-temps. Contrairement au comte Dracula qui symbolise uniquement le mal, les vampires imaginés par Anne Rice sont des êtres sensibles capables d'aimer et de souffrir comme les mortels. Elle a ainsi créé un nouveau type de vampire : une créature romantique qui n'est plus simplement une créature de la nuit.





Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter