VOUS VOYEZ VOTRE MEC AVEC DU MASCARA ?


Prince. Le chanteur. Vous trouvez qu’il n’était pas aussi viril que Tarzan, vous ? Pas nous. Qui a dit que les mecs devaient se la jouer nude ? T’as vu la tronche de Louis XIV ? Le maquillage, ça n’a pas toujours était un truc de nanas.

 

Eh oui Trump. Même toi tu vas peut-être t’y mettre. Ça ne fait que 3 siècles que le maquillage est considéré comme “féminin”. Avant le make-up était un marqueur de classe sociale, et non un marqueur de genre. C’était tonton aristo qui se poudrait.


Les chanteurs pop comme Bowie l’ont compris avec un coup d’avance dans les années 80. Mais c’est réellement depuis 2 ans qu’on voit débarquer sur la toile des youtubeurs mecs qui donnent des conseils pour se maquiller. Des hommes, ni drag ni trans, juste des garçons qui adorent le blush : James Charles 600 000 abonnés, Patrick Starr 2 millions.


Alors, le make-up, un truc de meufs ? On vient d’entrer dans le 21e siècle. Les hommes ont décidé de dédramatiser la beauté et en font même une revendication libertaire. Avec eux le maquillage devient ludique. La directrice artistique de MAC va même jusqu’à dire que les hommes qui se maquillent font “bouger les lignes” : ils affirment leur liberté de choisir, l’ouverture à la diversité et à la fluidité sexuelle. Une impulsion 2.0, propre à la génération Z qui ne se reconnaît pas dans ces identités hommes-femmes taillées dans le marbre.


Pour en savoir plus, par ici

Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter