POURQUOI LES HOMMES SONT-ILS EN NOIR ?

 

Les hommes n'ont pas toujours porté un costume noir-gris-bleu-marine. Non. Non. Avant, c'était plutôt rose bonbon et bleu pétard. Mais depuis la Révolution et le Second Empire, on leur a demandé de se calmer.


Adieu maquillage, dentelles et tissus de couleurs. En coupant la tête de la noblesse, on demande aux hommes de se la jouer incognito. "Pour vous ce sera redingote noire, un point c'est tout". Il est urgent d'homogéniser les classes sociales et d'oublier qu'il y a eu une noblesse qui aimait se différencier, notamment grâce au jeu de couleurs. Car oui, la couleur et le maquillage était un signe de pouvoir. Il servait à se montrer, cacher, tromper ce que l’on voulait. On soulignait par exemple en bleu les veines du front, des tempes et de la gorge, pour bien montrer le sang bleu aristocratique.


Mais en imposant la redingote noire, on a nié les liens étroits qui se tissent entre la personne et le vêtement. Barthes rappelle à ce sujet que l’habit n’est pas un objet exécuté mais un objet traité. Imposer une imitation collective, c’est atteindre l’expression de l’individualité de chaque personne, voire de sa « personnalité ».


Depuis peu, on commence à secouer tout ça. Mais ça fait bien 200 ans que les hommes ont leur style gravé dans le marbre. Heureusement que Gautier est passé par là avec ses costumes à jupes et son maquillage pour homme. Mais c'est pas encore gagné.


 



Si vous avez aimé cet article, inscrivez-vous à notre newsletter